voir résolution écran AU-DELA DU MIROIR voir résolution écran
Thérèse
UN BON MEDIUM François
Accueil Présentation Conférences Notre livre
Enseignements Médiumnité
Faire son deuil Calendrier conférences Bibliographie Contacts Associations amies Sites amis
Un bon médium Disponiblité entité
Exemple contacts Ateliers TCI Calendrier

 

La communication avec l’Au-delà suppose la connexion des différents maillons suivants : une entité dans l’Au-delà, un guide qui émet, un médium qui reçoit et transmet à un récepteur pour qui est adressé le message . 

Les compétences du médium

Un médium communique par télépathie avec l’Au-delà. Il reçoit les messages par son cerveau. C’est un travailleur intellectuel. Il entend des messages (médium clair-entendant) ou il voit des images (médium clairvoyant). Certains sentent les odeurs ou ressentent les douleurs dans leur corps même. Il existe tous les degrés de médiumnité selon que l’on possède une ou plusieurs de ces compétences.  

Les performances du médium

Les performances sont liées à la condition physique. Un médium se fatigue. Sous l’emprise de l’alcool, ou fatigué, il sera moins performant ou entrera en contact avec de mauvais esprits.

Ces généralités appellent d’elles-mêmes des exceptions, comme toujours. Certains médiums disent que rien n’arrête un message s’il doit passer ! Marthe Robin était capable de guérir des malades malgré son état de santé déplorable, grabataire elle-même. 
 

Les capacités du médium

Les médiums communiquent avec l’Au-delà de différentes manières. Certains communiquent directement avec l’entité recherchée. Parfois, si l’entité n’est pas suffisamment « élevée » ou « dégagée » de la matérialité, c’est un guide qui va donner le message. Pour d’autres médiums, il n’y a jamais contact direct avec l’entité concernée, c’est toujours un contact par l’intermédiaire du guide du médium : « on me montre que, mon guide m’emmène là… ».  

Le support utilisé

Certains médiums travaillent avec un support pour approcher l’entité dans l’Au-delà : une photo, un bijou, un objet personnel du défunt. Ils font parler l’objet. C’est toujours intéressant de se voir retracer la vie de notre cher défunt, mais cela ne veut pas dire que le médium est capable de communiquer avec lui, il est seulement capable de lire la mémoire de l’objet, comme il lirait le contenu d’une clef USB.

Attention donc à ce qui va vous être dit ensuite, il faudra être extrêmement vigilant et donc enregistrer la conversation pour pouvoir y revenir ensuite en dehors de la pression émotionnelle que l’entretien fait naitre. Il est évidemment facile, pour un professionnel ayant un peu de psychologie, de vous avoir fait parler auparavant et de vous ressortir, vaguement habillés, les mêmes éléments, pour apaiser votre douleur, ou votre culpabilité. Cela ne veut pas dire du tout que cette personne communique avec votre défunt !

Le médium doit vous donner des informations sur ce qui s’est passé APRES le décès de votre défunt,  informations que vous êtes ou que vous serez en mesure de vérifier. C’est la seule véritable preuve d'identité de l'entité appelée.

A cette seule condition, vous serez à peu près certain sa compétence. Dans le cas contraire, partez vite ou ne revenez plus, ce pseudo-médium profite de votre douleur et en veut à votre argent.  

Si le médium est honnête, il va vous dire, après avoir parlé de la vie de votre défunt, « je ne vois rien d’autre ». C’est ce qui m’est arrivé lorsque j’ai voulu communiquer avec mon père décédé depuis dix ans ! Cela doit éveiller votre attention : votre défunt n’est pas dégagé de la matière, il faut vous occuper de le faire « monter » : voir l’onglet disponibilité de l’entité.

L’interprétation des messages

Les messages sont parfois très concrets, il n’y a pas de risque d’erreur d’interprétation. Le plus souvent les messages sont symboliques et il faut faire attention au décryptage. Le médium ne doit pas se laisser aller à ses habitudes d’interprétation. Certes le symbolisme, le cryptage est souvent le même, mais il peut aussi être influencé par la personnalité propre de l’entité contactée.

Un message brut reçu ainsi : « votre mère me montre une clef en or » peut être interprété de diverses manières. Il s’agissait en réalité, et la teneur ne fut reconnue que plusieurs mois plus tard, d’une information concernant un achat immobilier : le fils de cette dame décédée a pu acheter, à un prix très raisonnable, un bien à Mr... Laclef !

Il vaut mieux que le médium donne le message brut, son interlocuteur traduira lui-même, en fonction de son histoire et de son vécu.  

La motivation du récepteur

Les communications avec l’Au-delà sont une faveur de l'Au-delà car les guides et les défunts ne sont pas à notre entier service de l’autre côté. Si vous allez voir un médium pour connaître le numéro gagnant du loto, ce n’est pas la peine d’espérer des messages sérieux sur d’autres sujets. Les communications doivent avoir un objectif positif : faire le BIEN. Toute autre motivation est vaine.

 

Nota : Cette page a été très difficile à documenter et le résultat est sans doute encore perfectible, car elle doit être toute en nuances. Je compte sur vous tous pour me faire les meilleures propositions constructives possibles. 



Informations légales   Création 05 02 2009 Retour haut de page Mise à jour: 11 07 2010